2019-2020 : période de transition pour le CPF

Depuis fin novembre 2019, le gouvernement a mis en ligne une nouvelle application Moncompteformation, de même nom que le site Internet, gérée par la Caisse des Dépôts et Consignations.

Depuis fin novembre également, les dossiers de demandes de formation sont pris en charge par les conseils d’administration des OPCO (OPérateurs de COmpétences). Les OPCO sont responsables de la réservation, de l’inscription en formation jusqu’au paiement de l’organisme de formation.

A quoi sert le CPF ?

Le CPF permet d’acquérir une somme en euros pour financer des actions de formation tout au long de sa vie professionnelle.

Qui peut suivre une formation CPF ?

• les salariés du secteur privé, dès 16 ans,

• les apprentis,

• les demandeurs d’emploi,

• les travailleurs handicapés.

Comment est alimenté mon compte en € ?

Votre CPF est alimenté directement en euros pour les droits acquis à compter de janvier 2019, sur la base de :

• 500 euros par an pour un salarié travaillant au moins à mi-temps, avec un plafond de 5 000 euros,

• 800 eurso par an pour un salarié non qualifié travaillant au moins à mi-temps, avec un plafond de 8 000 euros,

• 800 euros par an pour une personne handicapée travaillant en Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT)

Lorsque le salarié a travaillé à temps partiel, le compte est alimenté au prorata.

Quelles sont les formations proposées ?

• les certifications professionnelles inscrites au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles),

• les actions de formation pour validation de l’expérience,

• les bilans de compétences,

• le permis B,

• les formations de créateurs et repreneurs d’entreprises,

                                                                                                             notamment.

Liste des formations éligibles au CPF